alphabets araméens

 ܐܬܦܬܚ   אתפתח

« Éphphatha »

Marc 7,34

 

 

Le premier alphabet araméen était fondé sur l’alphabet phénicien. Progressivement, l’araméen développa son propre style d’écriture plus « carrée ». Les Hébreux et autres peuples de Canaan utilisèrent cet alphabet pour écrire leurs propres langues. Il est depuis devenu ce que nous appelons aujourd’hui l’alphabet hébreu. L’alphabet araméen impérial de par son format est communément appelé «alphabet carré» : ce sont les lettres hébraïques (voir page «hébreu»).

 alphabet araméen sur le site « mission-chaldeenne.org« 

 

 Alphabet phénicien :

Alphabet araméen ancien (1500 av. J.C.) :

 

 

L’autre principale écriture de l’araméen fut développée plus tard : il s’agit de l’alphabet syriaque,  un alphabet très proche des autres alphabets utilisés pour les langues sémitiques. Le syriaque, comme l’arabe ou l’hébreu, est écrit de droite à gauche. L’écriture est cursive, avec quelques lettres rattachées les unes aux autres. L’alphabet comporte 22 lettres, qui sont toutes en principe des consonnes. Il y a trois versions principales de l’alphabet syriaque :

1. L’alphabet araméen oriental ancien ou classique (ou oromoyo) (très proche de l’araméen oriental moderne ou soureth ; araméen babylonien)

Cet alphabet s’appelle l’estrangelo (le nom vient du grec στρογγυλη / strongylê, ‘arrondi’). C’est en estrangelo que l’on peut lire la première version araméenne des Evangiles (ou « Peshitta ») qui serait une traduction du grec. (c’est surtout dans les Evangiles de Saint Matthieu et Saint Luc que l’on peut percevoir le substat araméen)

Alphabet « ancien » ou « estangelo » (ou estrangelo edessa) :

 

 

 

 

 

 

.

2. L’alphabet de l’araméen occidental (ou ma‘aloula ou araméen palestinien)

Le dialecte syriaque parlé à l’ouest (ou araméen occidental) est généralement écrit sous la forme serto (‘linéaire’) de l’alphabet. La plupart des lettres sont évidemment tirées de l’estrangelo, mais ont été épurées et simplifiées.

Alphabet « serto » ou « syriaque occidental » :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. L’alphabet de l’araméen oriental moderne (ou madnhoyo ou soureth ; araméen babylonien)

Le dialecte est-syriaque (ou araméen oriental) est écrit à l’aide de la forme madnhoyo de l’alphabet, parfois appelée nestorien par amalgame avec l’écriture des chrétiens de Perse. L’écriture de l’est est plus proche encore de l’estrangelo. Elle utilise un système de points au-dessus ou au-dessous des lettres pour noter les voyelles. L’alphabet nestorien est celui de l’araméen moderne.

Alphabet « syriaque oriental » ou « soureth » ou « araméen moderne » ou « araméen oriental » ou « chaldéen » ou « nestorien » :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sources : d’après wikipedia et omniglot.com

 

Les commentaires sont fermés.